澧县| 博山| 岳西| 原阳| 邳州| 佛冈| 福鼎| 鹿寨| 嘉黎| 元江| 格尔木| 垫江| 冷水江| 雁山| 西固| 东台| 惠山| 牟平| 阳泉| 邱县| 苏尼特左旗| 白银| 大新| 德江| 石城| 揭阳| 敖汉旗| 泾阳| 武穴| 横山| 下花园| 临汾| 突泉| 和硕| 五莲| 岚皋| 类乌齐| 盐亭| 昌江| 达孜| 东阿| 德安| 丹凤| 阿克苏| 福州| 从化| 高要| 科尔沁左翼中旗| 师宗| 公安| 西沙岛| 迁安| 察哈尔右翼中旗| 岚县| 义县| 吉安县| 文登| 凤山| 喀什| 孟津| 革吉| 桓仁| 南靖| 灵武| 连山| 灌阳| 莱阳| 林芝县| 平昌| 衡水| 黟县| 台东| 江西| 长顺| 茄子河| 霍邱| 余庆| 科尔沁右翼中旗| 齐河| 峨山| 吕梁| 南川| 秀屿| 宁津| 曲江| 伊金霍洛旗| 晋城| 富源| 化德| 红河| 馆陶| 密云| 三门| 吉安县| 莱西| 交城| 阳新| 安泽| 乌兰浩特| 郁南| 商都| 连江| 樟树| 四会| 旺苍| 通化市| 鄂州| 化隆| 隆回| 神池| 平远| 额敏| 游戏娱乐专题
french.xinhuanet.com
 

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-20 à 02:07
标签:自助旅游 时尚佳人网 勒功乡

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
?
La présidente suisse participera au Forum de "la Ceinture et la Route" à Beijing
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence 
positive''
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence positive''
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire 
sur la péninsule coréenne
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire sur la péninsule coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule 
coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule coréenne
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture 
et la Route"
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture et la Route"
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des 
AE)
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des AE)
La Chine lance son deuxième porte-avions
La Chine lance son deuxième porte-avions
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la 
Ceinture et la Route"
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la Ceinture et la Route"
Retour en haut de la page

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-20 à 02:07

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

Les articles concernés

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841362576261
新疆财经学院 港塔村 立仓镇 史家庄 新易有限公司
白河县 福大东门 井岸大桥东 千佛阁村 五指乡
成人创新教育 时尚佳人网 游戏娱乐专题 时尚佳人网 时尚佳人网
米其林娱乐开户 新葡京香烟 时时彩后一怎样投注 皇廷娱乐城 亚洲国际线上娱乐唯
28搜搜 天地无限真人娱乐城 利来国际网上 皇家加勒比国际备用网址 bodog博狗
真钱在线百家乐玩法 棋牌游戏斗牛技巧 全讯网777全新网 58网上真人赌博唯 炸金花网页游戏
太阳城娱乐城博彩 乐天堂娱乐赌场6 大三巴线上娱乐 角子老虎机赢钱专题 盛世娱乐平台